Header4

Institution fondée par les établissements universitaires de Suisse romande, la CUSO finance, coordonne et organise des activités doctorales communes et collectives sur mandat de ses membres (Universités de Fribourg, Genève, Lausanne et Neuchâtel), membres associés (IHEID, ISDC) et partenaires (Université de Berne).

Les quatre universités romandes ont uni leurs forces pour offrir des programmes doctoraux conjoints dans une pluralité de domaines. Ce faisant, elles confirment que la formation des doctorant-e-s prend de plus en plus d’importance pour mieux répondre aux impératifs de qualité et assurer des chances professionnelles accrues aux jeunes docteur-e-s. La CUSO gère en outre son propre programme transversal de compétences génériques.


Les programmes doctoraux CUSO

Sciences sociales, exactes, humaines ou naturelles: les programmes CUSO reflètent le vaste panorama de la recherche académique romande.


Vous êtes un-e doctorant-e membre d'une institution CUSO?

Vous trouverez ici la marche à suivre pour vous inscrire à un programme doctoral CUSO et à ses activités.


Organes3Structure et administration CUSO

Découvrez l'historique de la CUSO, ses organes décisionnels, directives de gestion, barèmes, règlements et formulaires de remboursement.


Vous êtes responsable d'un programme doctoral CUSO?

Cette section vous fournit des informations de base sur la gestion et l'organisation des modules CUSO.




Banniere web mt180 suisse 2018

Le 7 juin dernier avait lieu à l'Université de Fribourg la troisième finale suisse du concours francophone de vulgarisation et d'éloquence "Ma thèse en 180 secondes". Animée par Yann Marguet et habillée des sons de DJ Ronfa, la soirée s'est déroulée devant plus de 600 personnes enthousiastes. 16 doctorantes et doctorants, issu-e-s de 6 universités du pays (EPFL, Fribourg, Genève, Lausanne, Neuchâtel et Zürich), ont réussi à vulgariser leur sujet de thèse en trois minutes chrono, avec clarté, efficacité et de façon ludique, le tout armés d'une seule diapositive !

MT180 2018 06 07 groupe AlainKilar

photo ©AlainKilar

Les lauréat-e-s ont su convaincre le jury, présidé par Mme Isabelle Chassot, Directrice de l'Office fédéral de la culture, par leur talent oratoire, par la justesse et l'efficacité de leur vulgarisation, et par la qualité de construction de leur exposé. 

Premier prix (1500 CHF): Mme Pascale Deneulin, Université de Lausanne: "Minéralité des vins: étude sémantique et sensorielle d'un concept émergent"

Deuxième prix (1000 CHF) et prix du public (750 CHF): M. Lucas Güniat, EPFL: "Les nanofils et leurs directions de croissance: façonnage d'une plateforme quantique ordonnée"

Troisième prix (750 CHF): Mme Marie-Hélène Girard, Université de Genève: "Traduction du droit international pénal : État des lieux et analyse de la transposition des notions clés"

La lauréate du premier prix ira défendre les couleurs de la Suisse lors de la finale internationale, le 27 septembre prochain à l'Université de Lausanne. Elle s'y mesurera avec les candidat-e-s venu-e-s du Québec, de France, de Belgique, du Maroc et de treize autres pays d'Afrique, d'Europe de l'Est et du Moyen Orient.